Préparation de cérémonie funéraire : comment s’y prendre ?

Pour dire adieu à un proche décédé, il faut d’abord choisir entre six types de cérémonie. Ensuite, planifier les obsèques avec l’aide d’un service de pompes funèbres.  Puis, vérifier chaque détail de l’organisation : faire-part, fleurs, contenus médias, prières et discours d’adieu, livre d’or. Ces petites choses qui permettent de faire son deuil en bonne et due forme.

Choisir le type de cérémonie funéraire

Généralement, les funérailles ont lieu très peu de temps après le décès : dans les 6 jours. Et comme la famille est occupée avec les procédures administratives, des amis ou des pompes funèbres peuvent prendre en charge l’organisation de la cérémonie. Cependant, il faut d’abord se décider pour le type de cérémonie à avoir. Il existe plusieurs types de cérémonies funéraires :

  • civile
  • protestante
  • catholique
  • juive
  • musulmane
  • orthodoxe…

Si le défunt n’a rien prescrit pour son inhumation, il appartient à la famille de choisir la cérémonie. Pour un croyant, une cérémonie religieuse est de mise.

Engager une entreprise de pompes funèbres

L’intervention des agences funéraires peut s’avérer précieuse pour préparer le déroulé général de la cérémonie. Elles peuvent fournir le corbillard, les ornements, le cercueil, l’urne (en cas d’incinération) ainsi que les porteurs. En outre, ces sociétés ont l’habitude d’accomplir l’ensemble des formalités administratives auprès de la mairie et du cimetière ou du crématorium. Pour faire appel aux meilleurs services de pompes funèbres, il suffit de comparer les prestations en ligne et de demander des devis détaillés. Les entreprises familiales qui ont travaillé dans l’organisation de funérailles depuis plusieurs générations telles La Maison Platz sont les plus performantes. Ayant baigné dans la fourniture de service funéraire, cette agence de pompes funèbres peut tout assurer : transport du corps, enterrement/crémation, y compris toute la partie administrative.

Envoyer les faire-part

Dès que le décès est confirmé et que la cérémonie ainsi que le lieu sont déterminés, il faut en aviser l’entourage du défunt et de la famille. Pour ce faire, il faut concevoir et envoyer les faire-part, voire publier un avis de décès dans la presse locale.

Acheter les fleurs

Les compositions florales sont facultatives mais très courantes. En achetant personnellement les fleurs, vous devrez en assurer le transport ou les faire livrer et les disposer. Pour connaître les variétés de fleurs adaptées à de telles circonstances, vous pouvez vous informer sur Internet ou demander l’avis des pompes funèbres.

Préparer les éléments multimédias

Pour faire les éloges du défunt, il arrive souvent que la famille diffuse un diaporama de photos/vidéos souvenirs ou de la musique qu’il appréciait de son vivant. Il s’agit d’un excellent moyen de rendre hommage pour la dernière fois au proche disparu. Il faut préparer la logistique nécessaire pour ce genre de choses : la sonorisation, l’écran, le projecteur, etc. Ensuite, faire quelques essais avant la cérémonie pour vérifier que tout fonctionne correctement.

Imprimer les prières et les discours à prononcer

Pour ne rien omettre et éviter de se laisser submerger par les émotions lors de la cérémonie, il vaut mieux imprimer les documents d’hommage. Puis, il suffit de les distribuer aux personnes présentes. Il est possible que la société funéraire prépare ces documents mais le cas échéant, un proche devrait s’y pencher.

Avoir un Livre d’or

Habituellement,  les convives devraient avoir à disposition un livre d’or dans le lieu de la cérémonie. Ils y adressent une pensée à la famille et apposent leur signature en fin du message. Puis, on remet le Livre d’or à la famille à la fin de la cérémonie. Il est recommandé d’acheter ce livre et des stylos en amont des obsèques.

Related posts

Leave a Comment

Please rate*