LOADING

Type to search

Noté ( 4 / 5 )

Connaissez-vous le lavage au CO2 supercritique ?

Connaissez-vous le lavage au CO2 supercritique ?

ASTUCES & CONSEILS

Connaissez-vous le lavage au CO2 supercritique ?

Franck June 20, 2019

Le fluide supercritique est un corps ayant subi une pression sous une température bien définie. Lorsque ces deux critères sont supérieurs à ce qu’il peut supporter, c’est-à-dire qu’ils atteignent son point critique, le fluide atteint un état supercritique. À ce moment, il se trouve entre un état gazeux et un état liquide. Vous l’aurez compris, il développe une propriété bien particulière durant cette phase. Comment ses propriétés peuvent-elles nous servir à nettoyer des pièces ? Voici la réponse.

À la découverte du CO2 supercritique

Le processus supercritique est un procédé vieux comme le monde. Il date des années 1822. Le fluide supercritique le plus connu est le dioxyde de carbone. Lorsqu’il est dans cette phase, il peut servir de solvant afin de pouvoir faire un nettoyage neutre et non toxique. Cependant il ne remplace pas encore les exploits d’une machine de nettoyage industrielle.

Cependant, c’est un solvant qui possède plusieurs avantages. Entre autres le fait qu’il soit non inflammable et non-polluant pour l’environnement.

DFD

Le rôle d’un fluide supercritique

Son rôle varie en fonction de la nature du fluide. Il est également fonction de la matière à nettoyer. Cependant, il y a des points sur lesquels ils se ressemblent. D’un point de vue général, ils servent à optimiser le processus de fabrication au sein d’une usine.Il peut aussi participer à la lever d’un verrou technologique. Puis, il sert d’alternative durable aux méthodes de production que nous avons habituellement l’habitude de voir.

Autrement, l’univers de l’industrie a trouvé un emploi également efficace pour le CO2 critique. En effet, il permet de nettoyer les résidus hydrophobes en profondeur. Ce dernier n’est autre que les éléments comme la cire, les huiles et les lubrifiants.

Ce fluide supercritique permet de faire un nettoyage en profondeur. Il n’entrave pas la porosité du solide et favorise un processus de nettoyage uniforme. De cette façon, il n’altère en rien les performances de base de chaque pièce mécanique nettoyée. De plus, les pièces n’ont pas besoin d’être séchées, car le dioxyde reprend son état gazeux, une fois que la dépressurisation survient.

Quels sont les autres fluides supercritiques ?

L’eau est le fluide supercritique le plus accessible à part le dioxyde de carbone. Lorsqu’elle se trouve dans sa phase subcritique, elle peut servir dans l’extraction des produits végétaux. Puis, lorsqu’elle est dans sa phase supercritique, elle devient un solvant pour matière organique.

Autrement, il y a d’autres corps qui peuvent être en état supercritique. Comme l’Éthane, le Propane, l’Éthylène et le Propylène.

Des compléments alimentaires supercritiques ?

C’est une technique qui s’avère être très performante dans le monde de la médecine. De plus, elle est respectueuse de notre santé. La technique consiste à utiliser le CO2 supercritique à la place des solvants organiques.

Cependant, c’est une procédure assez onéreuse. De ce fait les compléments alimentaires issus de cette procédure sont plus chers.

Ajouter un commentaire

Please rate*
Ce champs est réquis
Ce champs est réquis
Ce champs est réquis
Email invalide