Les différentes méthodes en dermopigmentation

La dermopigmentation est devenue une pratique très sollicitée par les adaptes de beauté. Efficace et indolore, cette technique vise en effet à procurer des modifications purement esthétiques pour des rendus naturels. Pour octroyer des aboutissements plus que parfaits, les experts peuvent miser sur des méthodes différentes à privilégier en fonction du type d’intervention à faire. En tant que patient, il pourra cependant paraître difficile de comprendre les procédés entamés. Cependant, nombreux sont ceux qui veulent connaître en profondeur les diverses opérations pouvant être recourues avant de se lancer. Pour vous éclairer sur le sujet, voici un guide mettant en avant les différentes méthodes préconisées par les experts en dermopigmentation pour des résultats satisfaisants.

La technique poil par poil

Nécessitant une minutie hors pair, la technique de poil par poil en dermopigmentation est adaptée à tous les modifications capillaires ou camouflages de cicatrices. Sourcils, alopécies, cils, brûlures, etc. ces différentes imperfections peuvent disparaître efficacement en quelques injections de pigments cheveu par cheveu. Seul un expert ayant suivi des formations adéquates est en mesure de proposer une telle intervention. Le fait est que les résultats devront en effet être similaires au ton du derme à proximité de la surface prise en charge. Les différentes zones clairsemées ou petites parties du corps dépigmentées de couleurs peuvent retrouver un aspect uniforme ou garni grâce à ce procédé.

En outre, si vous souhaitez remédier à la tendance des années 90 qui consistait principalement à raser une partie des sourcils ou désirez camoufler l’alopécie dont vous êtes victime, la dermopigmentation poil par poil est l’idéal. Les résultats octroieront ainsi un effet réaliste, mais plutôt aéré de grande densité capillaire au niveau de la partie prise en charge. Cuir chevelu, sourcils clairsemés et petites cicatrices visibles seront remédier à partir de l’ajout un à un de pigments naturels au niveau du derme. L’aiguille ultra-fine stérile permettra de positionner en toute efficacité et sans aucune douleur ressentie les pigments au niveau de la peau supérieure. Parfait tant pour les hommes que pour les femmes, cette technique de dermopigmentation cheveu par cheveu est la plus minutieuse à faire.

La méthode du remplissage, d’ombrage et de dégradé

Sans l’ombre d’un doute la technique la plus utilisée pour les différents types d’interventions possibles en dermopigmentation. Que ce soit pour les lèvres, les problèmes cutanés, le redessinement de l’aréole ou le maquillage, la méthode de remplissage est la plus fréquente.
Ayant pour objectif de remplir les zones à prendre en charge de pigments colorés afin qu’elles puissent être mises en avant ou plutôt être camouflées, cette méthode est la plus basique.

Si cette solution n’est pas celle adéquate aux attentes des clientes ; les professionnels pourront préconiser le système d’ombrage ou de dégradé. Chacun de ces procédés permet d’avoir des résultats différents, mais tout aussi naturels les uns que les autres.

Comment les experts font-ils le choix ?

En tant que professionnels, les interventions et le choix de la méthode de dermographie à préconiser sont à choisir selon différents paramètres. C’est pourquoi, les experts prennent du temps pour analyser et évaluer la physionomie, mais aussi les attentes des chaque client.

Related posts

Leave a Comment

Please rate*