Que faut-il écrire dans un faire-part ?

Dans votre vie il va y avoir des dates qu’il faudra marquer d’une pierre blanche. Ces dates correspondent bien souvent à des événements heureux, que l’on veut pouvoir partager avec les gens que l’on aime. C’est la raison pour laquelle on écrit des faire-part : pour annoncer de bonnes nouvelles, d’heureux événements, pour renforcer les liens et créer des souvenirs.

Mais que faut-il écrire dans un faire-part ? Y a-t-il une recette à suivre ? Voici quelques conseils pour vous guider dans la rédaction de vos faire-part. Nous allons voir cela en fonction des deux plus grandes catégories de faire-part qui existent traditionnellement : le fameux faire-part de mariage et le traditionnel faire-part de naissance.

Les faire-part de mariage

Le grand jour approche, vous allez vous marier, félicitations ! Afin de faire connaître à vos proches la bonne nouvelle, il est temps de rédiger vos faire-part.

A quoi servent-ils ?

Pour rédiger correctement vos faire-part de mariage, il faut d’abord bien comprendre de quoi il s’agit. L’erreur la plus fréquente réside dans la confusion entre faire-part de mariage et invitation, un faire-part n’est pas une invitation !

En effet, certains heureux élus, sélectionnés par les mariés, recevront en plus d’un faire-part une invitation. Ils seront donc conviés aux festivités, du début à la fin, ou bien à la carte en fonction des préférences des mariés. Ils viendront à la mairie, assisteront à la cérémonie religieuse ou laïque, puis au vin d’honneur, et enfin, au dîner et à la fête.

Le faire-part, quant à lui, peut également être adressé à des connaissances des mariés et de leurs familles, ces derniers sont informés que le mariage aura lieu, mais n’y sont pas nécessairement invités !

Vous pouvez aussi choisir de convier à la cérémonie et au vin d’honneur les destinataires des faire-part. Mais dans ce cas, pour éviter tout malentendu et vous épargner des situations gênantes le jour J, il vous faudra être très clair sur votre faire-part.

C’est pour cela qu’il ne faut pas oublier d’y noter certaines informations essentielles.

Les informations essentielles

Il y a un certain nombre d’informations essentielles à écrire absolument dans vos faire-part pour ne pas commettre d’impair.

  • Une présentation des mariés

Sur le faire-part doivent apparaître le nom des mariés, bien évidemment, avec la traditionnelle phrase annonçant les mariages : “Justine et Paul s’uniront…”. Cette phrase, qui doit être en position centrale sur la carte, peut être une occasion de faire preuve d’un peu d’originalité, et d’affirmer la personnalité des mariés ou le thème du mariage s’il y en a un.

  • La date et le lieu

Puisqu’il s’agit d’annoncer le jour du mariage, le lieu et la date doivent y figurer sans faute. Pour éviter les malentendus dont nous parlions précédemment concernant les invitations, n’hésitez pas à être très clairs quant aux horaires de chaque étape du mariage.

  • Les horaires de début et de fin

Notez l’heure à laquelle commence la cérémonie, ainsi que l’heure à laquelle elle termine. De même, pour le vin d’honneur qui accueille habituellement plus de monde que le dîner, précisez l’heure de fin, afin que tous les invités sachent précisément à quel moment ils sont supposés rentrer chez eux, et éviter le moment gênant où ils sont mis à la porte…

Les faire-part de naissance

Peut-être plus encore que les faire-part de mariage, les faire-part de naissance sont vraiment ancrés dans la tradition. Ils font partie intégrante du processus d’intégration d’un nouveau-né dans le monde, on annonce sa naissance grâce à une petite carte de présentation.

Les choses à écrire absolument

Pour qu’un faire-part de naissance soit un faire-part de naissance, il y a bien entendu des informations essentielles qui doivent y apparaître.

  • Une photo du bébé

On ne parle pas vraiment d’écriture ici, mais tout l’intérêt d’un faire-part de naissance, c’est de présenter le bébé au monde ! C’est pour cela qu’on y fait généralement apparaître une photo. C’est également l’occasion de s’amuser et de prendre du plaisir à préparer les faire-part, à les designer et à les faire imprimer.

Prenez le temps d’un après-midi en famille pour faire un shooting photo avec votre nouveau modèle préféré, ou bien sélectionnez votre photo préférée. Vous pouvez également en choisir plusieurs, et créez un effet collage sur votre faire-part.

  • Son prénom

Comme pour un adulte, quand on se présente, on commence par donner son nom ! Vous venez de passer neuf mois à réfléchir à un prénom, il est temps de le révéler au monde.

  • Sa date de naissance

Le faire-part de naissance est en quelque sorte la première carte d’identité de votre bébé. Plus qu’une simple présentation, il s’agit d’informer vos proches des conditions de la naissance, et cela commence par la date de l’accouchement.

  • Ses mensurations

Quand on y pense, cette tradition peut sembler un peu bizarre. Pourquoi donner la taille et le poids du bébé à la naissance ? Tout simplement pour bien signifier à vos proches que votre bébé est né en bonne santé. C’est le genre d’informations que votre grand-tante en Bretagne voudrait connaître !

  • Un petit mot des parents ou des frères et soeurs

Généralement, le faire-part s’accompagne d’un petit texte écrit du point de vue des parents, ou bien du point de vue du grand-frère ou de la grande-soeur. C’est l’occasion de partager à quel point les membres de la famille sont heureux qu’elle s’agrandisse.

  • Les coordonnées de la famille

Parfois, on envoie des faire-part à des gens que l’on n’a pas vus depuis longtemps, et c’est l’occasion de reprendre contact avec eux. Pour que ces personnes chères puissent répondre au faire-part, n’oubliez pas d’y laisser vos coordonnées : numéro de téléphone, adresse postale, adresse mail…

Faire preuve d’originalité

Certes, le faire-part de naissance est une tradition. Cela ne vous empêche pas pour autant de faire preuve d’originalité, notamment en ajoutant un peu de fantaisie à ce que vous écrivez.

Vous pouvez décider d’y intégrer une citation, une anecdote rigolote, ou encore un poème écrit par vos autres enfants… La seule limite est votre imagination !

Qu’il s’agisse d’un mariage ou d’une naissance, un faire-part annonce un événement unique, et vous n’aurez pas l’occasion de recommencer. C’est pour cette raison qu’il faut que vous n’ayez aucun regret ! Faites-vous plaisir, c’est là tout ce qui compte.

Related posts

Leave a Comment

Please rate*