Rénover votre toiture ardoise ?

Les toitures ardoise sont très courantes dans les demeures anciennes du nord de la France. Là où dans le sud on avait accès à de l’argile pour façonner des tuiles, dans le nord, il a fallu s’adapter et utiliser une pierre très particulière : l’ardoise.
Naturelle ou synthétique, l’ardoise est durable, mais pas inusable. Il faut donc en prendre soin et l’entretenir régulièrement pour maximiser son espérance de vie. Si vous possédez une toiture ardoise vous avez certainement ce soin à l’esprit, car vous connaissez le coût d’une telle toiture et donc l’importance d’en tirer la longévité la plus grande.
Nouveau propriétaire d’une couverture ardoise, voici les bons gestes pour l’entretenir et le cas échéant, la rénover.

Quelle durée de vie pour une toiture ardoise ?

Une toiture ardoise dispose d’une longévité allant de 50 ans à plus de 1 siècle. Cet écart s’explique par le fait que cette longévité doit prendre en compte la qualité de la charpente, de la pose et de l’entretien et très conseils par l’expert catteau décoration.
Une véritable toiture ardoise est donc particulièrement durable, dans la mesure où l’on en réalise l’entretien régulier, de manière à ôter les éléments qui pourraient l’attaquer, la mousse par exemple. L’ardoise artificielle élaborée à partir de fibrociment, dispose en revanche d’une durée de vie bien moindre. On évoque dans ce domaine une longévité allant de 30 à 50 ans, selon les régions et l’entretien. Avant de réaliser votre nettoyage ou votre rénovation, il est indispensable de déterminer quel type d’ardoise se trouve sur votre couverture. Les bâtiments historiques et certaines demeures doivent respecter des règles précises qui encadrent la rénovation d’une toiture en ardoise, il faudra donc vérifier cet élément auprès des autorités compétentes.

Le nettoyage : Une étape indispensable

On conseille toujours de nettoyer et d’inspecter une toiture ardoise une première fois lors de dixième année de vie, puis ensuite tous les 2 ans. Si votre toiture ardoise a plus de 40 ans, il faudra faire l’effort de l’inspecter chaque année, de préférence à la belle saison.
Le nettoyage d’une toiture ardoise est relativement simple et permet d’inspecter la toiture pour déceler des dommages, des faiblesses ou autres.
Le nettoyage consiste à pulvériser un produit fongicide et algicide, à brosser les résidus de mousse et à rincer le tout à grande eau. En parallèle, il est judicieux de nettoyer les gouttières qui ont tendance à se remplir de feuilles et de sable.
Dans la mesure du possible, évitez l’utilisation d’un nettoyeur haute pression sur des ardoises anciennes, car cela pourrait irrémédiablement les endommager. De la même manière, n’utilisez pas de javel, car ce produit, au demeurant toxique pour la nature, rend les ardoises poreuses et oxyde fortement les gouttières et solins métalliques.
Si vous ne pouvez pas effectuer ce nettoyage vous même, il existe des entreprises spécialisées qui peuvent même faire intervenir des drones industriels pour remettre votre couverture à neuf.

Quand rénover une toiture ardoise ?

Le nettoyage régulier d’une couverture ardoise n’est pas une rénovation, il s’agit au contraire d’un geste visant à repousser le plus possible la rénovation. Pourtant, il arrive forcément un moment où la toiture présente trop de signes de faiblesse ou a été endommagée par des intempéries. Il faut donc procéder à une rénovation.
Il existe certains signes qui pourront vous indiquer que votre couverture a besoin d’un coup de jeune important :
• Des ardoises cassées.
• Des infiltrations d’eau sous la toiture.
• Des crochets ou des clous très oxydés.
• Des ardoises qui s’effritent.
• Un voligeage qui pourrit.

Related posts

Leave a Comment

Please rate*